Left Menu
Partager : 

L’entreprise marocaine a encore beaucoup à surmonter pour dynamiser sa rentabilité

Entreprise marocaine encore beaucoup à surmonter dynamiser rentabilité

Depuis quelque temps, le Maroc est l’un des pays africains où il est intéressant d’investir. Dans ce domaine, le Royaume détient d’ailleurs la troisième place après l’Égypte et l’Afrique du Sud. Et d’après la dernière enquête du Centre Marocain de Conjoncture (CMC), l’entreprise marocaine a toutes les chances d’arriver en tête de liste si elle arrive à surmonter certains obstacles.

D’après le Centre Marocain de Conjoncture, le Maroc aurait encore beaucoup à faire s’il veut optimiser sa base économique et parvenir à dynamiser son potentiel d’émergence s’appuyant notamment sur l’entrepreneuriat.

En effet, quelle que soit leur taille, les entreprises marocaines éprouvent encore beaucoup de difficultés à se développer convenablement. La raison est simple, elles doivent encore faire face à de nombreux problèmes de source naturelle, financière, structurelle ou managériale. Et ce, malgré les différents efforts mis en œuvre pour consolider leurs infrastructures ou encore pour améliorer leur financement qui semblent encore insuffisants.

Des problèmes à surmonter

Le CMC est convaincu que l’entrepreneuriat marocain pourrait bien s’en sortir s’il ne faisait pas face à différents problèmes qu’il doit absolument surmonter. À cet organisme de préciser :

« Le contexte économique de l’entreprise est harassé par nombre de risques et autres faiblesses ».

Dans le lot, le CMC a cité l’insuffisance de qualification auprès de la main-d’œuvre associée à un système managérial incertain et à une structure plus ou moins basique qui diminue considérablement l’efficacité à la production. Il a également pointé du doigt certains obstacles non négligeables :

  • Les aléas climatiques indomptables ;
  • Les intégrations et les diversifications industrielles inachevées ;
  • Le caractère versatile de la demande à l’endroit des secteurs stratégiques ;
  • Le comportement entrepreneurial faiblement affirmé.

Le Centre a également ajouté que le Maroc est encore en retard en ce qui concerne la digitalisation qui selon lui est :

« Une nécessité vitale pour tous les types d’organisations et en particulier pour les entreprises ».

Des ressources financières insuffisantes

Nombreux sont les obstacles auxquelles les entreprises marocaines font face, mais elles sont largement infirmées par des ressources financières insuffisantes conduisant le cycle des affaires du pays sur une tendance baissière continuelle depuis près de 7 ans. Au CMC de confirmer :

« La performance et la survie d’une entreprise dépendent aussi de la disponibilité et de l’accessibilité aux moyens de financement lui assurant le développement et l’expansion de ses activités et de ses investissements futurs ».

En effet, depuis 2011, la dynamique du crédit commercial a fortement baissé, notamment en ce qui concerne les offres proposées par les établissements bancaires qui jouent la carte de la prudence face à un allongement excessif des délais de paiement. Dans ce domaine, tout semble indiquer que ce sont les petites et moyennes structures (TPE/PME) qui enregistrent le plus de retard par rapport aux grandes entreprises (GE).

Malgré cette insuffisance financière, le secteur informel est le seul à enregistrer une performance plutôt encourageante si l’on se réfère à sa productivité et aux revenus qu’il génère qui a connu une hausse considérable. Ce qui lui permet de contribuer à hauteur de 12,6% sur la valeur ajoutée globale de l’économie nationale.

Et vous, quels taux pour votre projet prenez rdv pour
une simulation personnalisée

Meilleur taux du marché fixe

4,30 % sur
15 ans
Taux excellent - Juin 2018, selon profil et projet

Agence Meilleurtaux à Casablanca

05 22 43 00 07
192 Boulevard Zerktouni
Angle rue Moussa Ibnou Noussair
20060 Casablanca
Du lundi au vendredi de 9h à 19h
Le samedi de 10h à 13h
Simulez

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

back top