Left Menu
Partager : 

2019 est une année propice à l’investissement dans la pierre pour les Marocains

Annee propice investissement pierre maroc

Pour une fois, la stagnation du secteur immobilier du Maroc joue en faveur des Marocains. Du moins, pour ceux qui veulent se lancer dans l’investissement dans la pierre. L’année 2019 est en effet une année propice pour ce type de placement puisque les établissements d’emprunts ont décidé de se lancer dans une course effrénée dans la réduction des taux d’intérêt en ce qui concerne le prêt habitât.

Face au ralentissement du secteur immobilier, les établissements bancaires opérant au Maroc se retrouvent mécaniquement pénalisés en voyant leurs activités suivre le même rythme notamment en pour le prêt à l’habitat. Et avec un contexte concurrentiel hautement élevé, leur situation est loin de s’arranger.

Pour relancer la machine, ces derniers sont prêts à réduire leur marge bénéficiaire en revoyant à la baisse les intérêts. D’ailleurs, ils s’y sont lancés depuis près de trois ans et continuent d’emprunter cette voie pour afficher le niveau le plus bas cette année. Soit, une aubaine parfaite pour tous ceux qui veulent acquérir un patrimoine à travers des prêts bancaires.

Secteur immobilier et bancaire, un lien étroit

Il faut croire qu’au Maroc, les secteurs immobilier et bancaire tissent un lien étroit. Pour preuve, le ralentissement de l’investissement dans la pierre a créé l’atonie auprès des prêts à l’habitat. À Younes Benjelloun d’expliquer la situation en ces termes :

La demande dans le secteur de l’immobilier étant ce qu’elle est, le financement par les banques suit cette dernière.

Younes Benjelloun

Toutefois, ce directeur général de CFG Bank tient à préciser que :

Ce n’est pas le secteur bancaire qui est derrière la crise du secteur de l’immobilier. Au contraire, il y a rarement des situations où une banque ne finance pas une demande de crédit, à moins que ce soit un demandeur non solvable ou qui est dans une situation de surendettement.

Ainsi, l’hibernation du marché immobilier a également fait reculer les offres de crédits qui en sont liées pour afficher une évolution relativement basse de 3,6% en 2018 si elle était de 5,6% en 2017. Et la situation est d’autant plus alarmante pour les emprunts destinés aux promoteurs qui se sont retrouvés à 3,5% l’année dernière contre 8,3% un an auparavant.

Les banques tentent de redresser la barre

Conscientes du recul des activités liées aux prêts immobiliers, les banques marocaines tentent de redresser la barre en misant sur le taux d’intérêt.

En effet, depuis près de trois ans, ces dernières font la course pour afficher l’offre la plus intéressante pour séduire les emprunteurs en prenant soin d’ajuster leur service en fonction du profil de l’emprunteur afin de limiter les risques d’insolvabilité. Résultat, le système a atteint un niveau historiquement bas de 4,20% à 4,90% en début 2019 s’il était respectivement de 5,34% et de 5,42% en 2018 et 2017. À Younes Benjelloun d’ajouter :

Nous les avons baissés de presque 1%, ce qui est énorme !

Younes Benjelloun

Soit, une différence majeure qui devrait encourager encore plus les Marocains à investir dans la pierre à partir de cette année d’autant qu’ils profiteront d’un taux fixe HT (hors taxe) avec une TVA limitée à 10% sur les opérations.

Et vous, quels taux pour votre projet prenez rdv pour
une simulation personnalisée

Meilleur taux du marché fixe

4,30 % sur
15 ans
Taux excellent - Juin 2018, selon profil et projet

Agence Meilleurtaux à Casablanca

05 22 43 00 07
192 Boulevard Zerktouni
Angle rue Moussa Ibnou Noussair
20060 Casablanca
Du lundi au vendredi de 9h à 19h
Le samedi de 10h à 13h
Simulez

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

back top