Left Menu
Partager : 

L’activité crédit au Maroc a repris de plus belle en décembre 2018

Reprise activité credit maroc decembre 2018

Sur l’ensemble de la saison 2018, autant dire que la progression a été au rendez-vous en ce qui concerne l’activité crédit au Maroc. Après une légère décélération enregistrée en novembre, le système a repris de plus belle le mois d’après pour se retrouver au même stade critique que celui enregistré au premier semestre de l’année.

Durant les deux premiers trimestres de l’année dernière, le rythme annuel des offres de crédit du secteur bancaire marocain a connu une croissance exponentielle qui s’est soldée par un accroissement du taux de contentialité et des créances en souffrance. Ce qui a incité les établissements financiers à changer de stratégie en limitant les octrois de prêts qui a fini par porter ses fruits en novembre dernier.

Mais ce ne fut qu’un bref instant puisque le domaine a affiché une hausse significative de 3,2% en décembre si l’on croit les données de Bank-Al-Maghrib. Et tout semble indiquer qu’en dehors des emprunts liés à l’habitat, tous les segments sont concernés.

La croissance du marché du crédit est de retour

Selon les statistiques monétaires publiées par BAM pour le mois de novembre de l’année dernière, la progression du rythme annuel du marché du crédit a connu une légère décélération de 1,2%, suite aux mesures restrictives des organismes financiers pour limiter sa vitesse.

Il se trouve que ces derniers y étaient contraints puisque d’après les constats, la progression considérable du système durant le premier semestre les a conduit au désastre. En effet, cette croissance s’est accompagnée d’une remontée de 9,4% du taux de contentieux ainsi que d’une hausse de 16,2% des créances en souffrance si l’on croit les résultats d’une enquête menée par Crédit du Maroc Capital (CDMC).

Et si des mesures ne sont pas prises, l’histoire pourrait se répéter puisque la tendance baissière n’aura duré qu’un mois. La Banque centrale a, en effet, détecté une reprise de 3,2% en décembre dernier sur l’ensemble du marché à l’exception du prêt à l’habitat.

Le prêt à l’habitat déroge à la règle

La BAM est formelle quant au rythme de croissance du marché des emprunts. Il a dépassé le seuil des 3% en décembre 2018 et cette progression concerne tous les segments, sauf pour l’habitat.

Ce dernier a, en effet, affiché un léger recul en passant de 3,8% à 3,6% en glissement annuel.

Par contre, la stabilité a fait bonne figure par rapport au mois précédent qu’il serait judicieux de recourir à une simulation crédit immobilier pour découvrir les offres les plus intéressantes si l’on veut investir dans ce domaine.

Pour les autres, la reprise n’a manqué de se faire remarquer. D’après une note de Bank-Al-Maghrib sur les indicateurs clés des statistiques monétaires de décembre 2018 :

  • Accroissement de 6,2% pour les facilités de trésoreries ;
  • Augmentation de 1,2% à 2% pour les prêts à l’équipement ;
  • Hausse de 6,1% contre 5,8% pour les crédits à la consommation ;

Classée par secteur institutionnel, l’accélération était également au rendez-vous. Soit :

  • 2,3% à 3,1% pour le secteur non financier ;
  • 4,2% en décembre contre 2,3% en novembre pour les crédits aux sociétés non financières publiques.

Archives

Et vous, quels taux pour votre projet prenez rdv pour
une simulation personnalisée

Meilleur taux du marché fixe

4,30 % sur
15 ans
Taux excellent - Juin 2018, selon profil et projet

Agence Meilleurtaux à Casablanca

05 22 43 00 07
192 Boulevard Zerktouni
Angle rue Moussa Ibnou Noussair
20060 Casablanca
Du lundi au vendredi de 9h à 19h
Le samedi de 10h à 13h
Simulez

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

back top