Left Menu
Partager : 

La dette extérieure publique du Maroc a légèrement baissé en septembre 2018

Baisse dette extérieure publique marocaine

Après une tendance haussière de sa dette extérieure publique qui s’est accentuée au cours des neuf premiers mois de 2017, le Maroc est parvenu à réduire le rythme en 2018 sur la même période. En effet, les statistiques enregistrées entre janvier et septembre de l’année dernière vont toutes dans ce sens si l’on croit les données publiées par la DTFE (Direction du Trésor et des Finances extérieures).

320,2 milliards de dirhams, c’est l’encours de l’endettement extérieur public du Maroc enregistré par la Direction du Trésor et des Finances extérieures durant les trois premiers trimestres de l’année dernière. Par rapport aux résultats de 2017 qui étaient de 321,24 milliards de dirhams sur la même période, le pays aurait rabaissé le chiffre de 1,04 milliard de dirhams.

En effet, les statistiques collectées par cet organisme rattaché au ministère de l’Économie et des Finances, selon la norme Spéciale de Diffusion des Données (NSDD) exigée par le FMI, indiquent toutes que les emprunts à l’étranger ont baissé leur rythme. Il en ressort également que les investisseurs multilatéraux demeurent les principaux créanciers du Royaume en accordant, par la même occasion, plus de place à l’euro en matière de devise.

Des investisseurs multilatéraux comme principaux créanciers

Pour le Maroc, les investisseurs multilatéraux ont toujours été les principaux créanciers. Et tout semble indiquer que la situation n’est pas près de changer si l’on se tient compte des données collectées récemment sur les neuf premiers mois de l’année dernière.

Ces derniers détenaient, en effet, 48,7% de la dette publique durant cette période. Loin derrière eux se trouvent les prêteurs bilatéraux avec une part de 29,2%. Viennent ensuite les banques commerciales et le marché financier international avec 22,1%.

Dans le lot, les pays de l’Union européenne détiennent le plus gros morceau en affichant 19,8%. Les nations arabes, quant à elles, peinent à dépasser les 2,6% si l’on croit les statistiques des trois premiers trimestres de 2017. Ce qui explique le fait qu’en matière de devise, l’euro domine largement le marché avec 61,4% bien que ce pourcentage ait légèrement baissé à 60,5% un an après, si le dollar et le yen ont respectivement enregistré 28,2% et 3,7%.

L’endettement à la baisse

Comparé à l’endettement du Maroc entre janvier et septembre 2017, celui de 2018 sur la même saison a affiché une légère baisse. Pour preuve, l’encours de la dette publique est passé de 321,4 milliards de dirhams à 320,2 milliards de dirhams en précisant qu’en ce qui concerne les taux d’intérêt, les valeurs fixes dominent largement les variables en détenant une part de 74,9% contre 25,1%.

Dans les détails, les EEP (Établissements et entreprises publics) ressortent en tête de liste en amassant 176,6 milliards de dirhams à leur compte l’année dernière si ce montant était de 173,9 milliards de dirhams pour une part de 53,8% un an auparavant. Inutile alors de dire que ces organismes se sont endettés un peu plus.

Par contre, le Trésor a rattrapé le coup en réduisant ses emprunts à 143,6 milliards de dirhams contre 147,5 milliards de dirhams avec une portion qui avoisine les 45,9%.

Aussi, il faut préciser que ces deux entités ont chacune de leur côté remboursé les frais liés au service de la dette extérieure publique de 19,4 milliards de dirhams. Soit :

  • 10,7 milliards de dirhams pour les Établissements et entreprises publics ;
  • 8,7 milliards de dirhams pour le Trésor.

Archives

Et vous, quels taux pour votre projet prenez rdv pour
une simulation personnalisée

Meilleur taux du marché fixe

4,30 % sur
15 ans
Taux excellent - Juin 2018, selon profil et projet

Agence Meilleurtaux à Casablanca

05 22 43 00 07
192 Boulevard Zerktouni
Angle rue Moussa Ibnou Noussair
20060 Casablanca
Du lundi au vendredi de 9h à 19h
Le samedi de 10h à 13h
Simulez

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

back top