Left Menu
Partager : 

Les promoteurs immobiliers se rapprochent des acquéreurs pour faire face à la crise du secteur

Rapprochement entre promoteurs immobiliers et acquéreurs

La crise avec laquelle le secteur immobilier du Maroc fait face depuis plusieurs années ne laisse pas de marbre les différents acteurs du domaine. C’est la raison principale qui les pousse à se rapprocher encore plus des éventuels acquéreurs en organisant depuis 2018 le Salon de l’Immobilier et de l’Urbanisme de Marrakech (SIUM).

Entre le 24 et le 27 janvier 2019, promoteurs, agences immobilières, établissements bancaires et notaires ont donné rendez-vous aux particuliers durant le SIUM qui s’est tenu sur la place 16 novembre à Marrakech. Leur objectif, optimiser leur relation avec les acheteurs et les loueurs afin de promouvoir le marché de l’immobilier qui se trouve en pleine phase d’hibernation.

Il se trouve en effet, que malgré quelques signes encourageants, le secteur est encore en pleine crise si l’on croit les données publiées en fin juin de l’année dernière par la FNPI (Fédération nationale des promoteurs immobiliers). Et il s’avère que les acquéreurs y tiennent un rôle prépondérant.

Les acquéreurs ont quelque chose à voir dans la crise

L’atonie du secteur immobilier marocain n’est plus à redire et il se trouve que les acquéreurs ont quelque chose à y voir. À William Simoncelli, un spécialiste du domaine de donner son avis :

« Les gens n’ont pas les moyens d’acheter. En dépit d'une baisse constante des taux des crédits, ces derniers restent chers. Les gens n'arrivent pas à emprunter et ne peuvent même pas se constituer un capital. La solvabilité de la demande est un réel problème ».

William Simoncelli

Ce directeur d’une agence immobilière estime en effet que le vrai problème réside dans la capacité de financement de la clientèle. Et comme si cela ne suffisait pas, les potentiels locataires ou acheteurs doivent également se mesurer à certaines difficultés telles que :

  • La multiplicité des programmes ;
  • La complexité apparente des démarches ;
  • Le manque d’information quant aux formalités à remplir ;
  • Les fausses croyances ;
  • Le ralentissement économique.

Le SIUM pour rectifier le tir

Le gouvernement marocain est conscient que les acquéreurs tiennent aussi un rôle non négligeable dans cette crise. Et ce, malgré le taux bas des prêts bancaires ou encore l’existence d’outils de simulation crédit immobilier permettant de bénéficier d’un financement plus qu’intéressant.

C’est pourquoi, par le biais du ministère de l’Aménagement du territoire national, il a organisé le Salon de l’Immobilier et de l’Urbanisme de Marrakech pour rectifier le tir. À Tarek Amass, le président de cet évènement d’en expliquer l’objectif principal :

« Le SIUM vise la mise en place d’un environnement propice à l’accès facile à une information juste et à la concrétisation d’affaires, via des offres adaptées et représentatives du marché et de rencontres utiles et structurantes ».

Tarek Amass

Dans ce sens, des dispositions ont été adoptées comme :

  • La mise en place d’ateliers pratiques avec des experts afin de permettre aux visiteurs de comprendre et réussir leur projet immobilier dans les meilleures conditions ;
  • L’agencement de speed meeting avec des spécialistes, en vue de permettre aux particuliers de recueillir un maximum de renseignements.
  • L’organisation d’un système permettant aux intéressés d’établir un plan de financement, grâce à des rencontres avec des experts financiers.

Archives

Et vous, quels taux pour votre projet prenez rdv pour
une simulation personnalisée

Meilleur taux du marché fixe

4,30 % sur
15 ans
Taux excellent - Juin 2018, selon profil et projet

Agence Meilleurtaux à Casablanca

05 22 43 00 07
192 Boulevard Zerktouni
Angle rue Moussa Ibnou Noussair
20060 Casablanca
Du lundi au vendredi de 9h à 19h
Le samedi de 10h à 13h
Simulez

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

back top