Left Menu
Partager : 

La baisse des taux d’emprunt immobilier est presque générale cette année au Maroc

Baisse taux emprunt immobilier au maroc

Dans cet environnement fortement concurrentiel où s’évoluent les banques marocaines, chaque établissement se doit d’appliquer des tarifs pour le moins attractifs pour attirer davantage de clientèle et développer son portefeuille. Une raison suffisante pour repenser encore les taux d’intérêt, dont les principaux bénéficiaires sont ceux qui empruntent pour financer leur projet immobilier.

Si Banque Al-Maghrib affiche un certain marasme au niveau du taux directeur, cela n’empêche pas les enseignes bancaires du Maroc, à quelques exceptions près, d’abaisser leur grille tarifaire notamment celle qui régit les crédits. Ce qui semble aussi quelque peu contradictoire au relèvement, ne serait-ce qu’un peu, des taux des bons de Trésor. Le fait est que la concurrence est de plus en plus rude dans le secteur alors que les activités y afférentes ne progressent plus.

Ainsi, Attijariwafa bank propose des faibles intérêts à ses emprunteurs immobiliers, qui sont d’ailleurs encore négociables à condition de disposer d’un bon dossier. Même les banques à capitaux étrangers, comme la BMCI, ont décidé de revoir leurs tarifs. Ce qui n’est pas sans conséquence pour les marges de ces établissements.

Des taux en baisse qui sont encore négociables

Les taux des prêts bancaires se sont à nouveau repliés dans le Royaume chérifien. Cette baisse concerne surtout le financement immobilier. Si la tendance n’est pas unanime pour tous les établissements du pays, l’accroissement de la concurrence et le ralentissement de l’activité ont quelque peu pressé la plupart d’entre eux à prendre la décision.

Ainsi, en dépit de l’état des deux indicateurs sur lesquels se réfèrent les enseignes pour la fixation de leurs intérêts débiteurs (taux des bons de Trésor en hausse et taux directeur de BAM en inertie à 2,25%), la banque centrale marocaine a constaté une régression du barème global moyen, à 5,35% entre juillet à septembre 2018 alors qu’il s’élevait à 5,43% entre janvier et mars.

À titre d’exemple, Attijariwafa bank propose actuellement 4,25% HT d’intérêt variable pour les crédits immobiliers de moins de 15 ans et 4,90 HT fixe au-delà de cette durée contre respectivement 5% et 5,95% auparavant. Encore faut-il préciser que ces taux sont standard et peuvent être réduits de 0,25 à 0,50 point pour les emprunteurs présentant un bon profil.

Parallèlement, la Banque Populaire maintient sa promotion avec des intérêts à hauteur de 4,99% HT fixe pour ceux qui souscrivent un prêt immobilier tandis que BMCI (Banque marocaine pour le commerce et l'industrie) met en avant son taux fixe de 4,1% HT pour les contrats sur 20 ans.

Une menace sur le secteur

Si les taux appliqués par les banques sont des plus bénéfiques pour leur clientèle, les bons profils peuvent encore obtenir des tarifs plus intéressants grâce à une simulation crédit immobilier ou tout simplement en faisant appel à un courtier spécialisé dans le domaine. À savoir, jusqu’à 4% HT fixe, voire en deçà de ce seuil s’il s’agit d’intérêts variables.

Il va sans dire que ces tarifs au rabais sont une menace pour le secteur bancaire, d’autant que cette situation dure depuis plusieurs années. Et pour cause, les marges bénéficiaires des organismes prêteurs vont en souffrir. Celles-ci s’étant déjà effritées à cause de la concurrence et de l’affermissement du coût du dirham.

Archives

Et vous, quels taux pour votre projet prenez rdv pour
une simulation personnalisée

Meilleur taux du marché fixe

4,30 % sur
15 ans
Taux excellent - Juin 2018, selon profil et projet

Agence Meilleurtaux à Casablanca

05 22 43 00 07
192 Boulevard Zerktouni
Angle rue Moussa Ibnou Noussair
20060 Casablanca
Du lundi au vendredi de 9h à 19h
Le samedi de 10h à 13h
Simulez

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

back top