Left Menu
Partager : 

La BAM est passée à côté de son objectif en matière de distribution de crédits

BAM à côté objectif distribution crédits

Voilà près de deux ans que le secteur bancaire marocain affiche une tendance baissière en ce qui concerne l’octroi des crédits destinés aux entreprises. Et d’après le dernier rapport publié par Bank Al-Maghrib le 18 décembre dernier, la situation est plus alarmante que jamais. La baisse du rythme n’a jamais atteint un niveau aussi bas.

Depuis 2016, le rythme de distribution des crédits au profit des entrepreneurs ne cesse de s’abaisser pour se retrouver à un niveau planché à fin octobre de cette année. Autant dire que dans ce domaine, la BAM (Bank Al-Maghrib) est passée à côté de son objectif qui était de redresser la barre plutôt que de la voir décroître.

Ainsi, en enregistrant une évolution embourbée à 1,5%, la Banque centrale marocaine est contrainte d’accepter qu’elle soit très éloignée de son but qui est d’atteindre les 4% à l’horizon 2018.

D’après les établissements financiers, la baisse de la demande serait à la source de cette situation quelque peu inquiétante. Mais tout semble indiquer que les organismes prêteurs y sont également pour beaucoup.

Un secteur lesté par différents facteurs

Plus d’une fois, la banque centrale marocaine par le biais de son gouverneur Abdellatif Jouahri, a tenté de trouver des solutions pérennes afin de relancer le dynamisme du secteur bancaire en matière de distribution de crédits aux entreprises.

Ce dernier a d’ailleurs, à maintes reprises, organisé des rencontres entre le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) afin de trouver une issue favorable, mais en vain.

D’après les observateurs, cette situation serait étroitement liée à deux facteurs majeurs :

  • L’attentisme et le manque de visibilité auprès des entreprises ;
  • Le climat des affaires peu favorable et qui n’encourage pas l’investissement.

Abdellatif Jouahri, quant à lui, éclaire les choses en ces termes :

« Quand nous posons la question aux banques, elles nous expliquent qu’il y a une baisse de la demande ».

Abdellatif Jouahri

Mais en réalité, les organismes prêteurs sont plutôt réticents à l’idée d’accorder leur confiance à certains opérateurs notamment en ce qui concerne ceux qui évoluent dans le tourisme et l’immobilier. En effet, tout semble indiquer que ces derniers sont pour la plupart des cas à la source de la croissance exponentielle des créances en souffrance cumulées, qui pénalisent fortement les établissements bancaires.

Soit autant de facteurs lestant auxquels la BAM va tenter d’alléger dans un avenir proche si l’on croit le gouverneur :

« Une nouvelle réunion est à l’ordre du jour, elle est en cours de préparation. Nous allons mettre tous les dossiers sur la table ».

Abdellatif Jouahri

La BAM a raté sa cible

Face aux différents facteurs susmentionnés, le marché de la distribution de prêts peine à décoller. Le crédit Maroc destiné aux entreprises est en mauvaise posture si l’on croit les statistiques monétaires publiées par Bank Al-Maghrib lors d’une conférence de presse organisée le 18 décembre 2018.

En effet, pour cette année, la Banque centrale s’est fixé pour objectif d’atteindre 4% en matière d’évolution du rythme d’octroi d’emprunt. Mais avec un pourcentage à 1,5% qui s’est affiché en octobre dernier, autant dire que la BAM a complètement raté sa cible pour n’enregistrer que 844,3 milliards de dirhams de distribués pour l’ensemble des banques.

À noter que pour cette saison, cette institution a déjà rabaissé d’un point ses prévisions par rapport à la période précédente qui a dépassé les 5% en termes de progression. Et il faut croire qu’elle a retenu la leçon puisque pour 2019, elle est prête à se contenter d’une hausse de 3,3% avant d’espérer atteindre les 4,3% en 2020.

Archives

Et vous, quels taux pour votre projet prenez rdv pour
une simulation personnalisée

Meilleur taux du marché fixe

4,30 % sur
15 ans
Taux excellent - Juin 2018, selon profil et projet

Agence Meilleurtaux à Casablanca

05 22 43 00 07
192 Boulevard Zerktouni
Angle rue Moussa Ibnou Noussair
20060 Casablanca
Du lundi au vendredi de 9h à 19h
Le samedi de 10h à 13h
Simulez

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

back top