Left Menu
Partager : 

Les TPE marocaines commencent à accorder leur confiance au microcrédit

TPE marocaines confiance en microcredit

Au Maroc, le microcrédit figure parmi les ressources de financement mis à la disposition des TPE. Mais, il se trouve que ces très petites entreprises avaient du mal à y accorder leur confiance pour différentes raisons. Du moins, jusqu’à l’année dernière où une hausse exponentielle du nombre des emprunteurs s’est fait remarquer pour la toute première fois.

2018 est une période à marquer d’une pierre blanche pour le secteur du microcrédit au Maroc. Après plusieurs années d’hibernation, ce système s’est réveillé en trombe si l’on croit les résultats enregistrés en octobre dernier. Le nombre de TPE y ayant recours a, en effet, plus que doublé durant cette période pour dépasser le cap des 3 000.

Toutefois, il faut préciser que malgré cette progression inattendue, la part du microcrédit dans le financement des très petites structures demeure minime par rapport à l’ensemble des offres de prêts qui compte 943 457 clients actifs. Mais, avec les nouvelles mesures préconisées par la loi des finances 2019, l’avenir de ce type d’emprunt destiné aux microentreprises risque d’être encore plus radieux.

La croissance est au rendez-vous pour le microcrédit

Pour le secteur de la microfinance marocaine, l’année dernière a été marquée par la croissance. Il suffit de constater la progression des structures proposant ce type de prêt pour s’en rendre compte. En effet, les 13 organismes de microcrédit opérant sur l’ensemble du Royaume ont marqué leur croissance par :

  • La hausse de 7,2% du nombre des ressources humaines qui s’est élevé à 7 763 individus ;
  • L’augmentation de 0,1% des agences qui ont atteint la barre des 1 650, dont 910 en zones urbaines (+3,4%) et 740 en milieu rural ;
  • L’élévation des guichets mobiles à 136, dont 107 dans des zones rurales.

Mais cela n’est rien comparé à l’accroissement du nombre de très petites entreprises bénéficiaires du système qui a marqué une accélération de 111,7% à fin octobre 2018 pour enregistrer un niveau historiquement élevé de 3 036 clients actifs.

L’exécutif œuvre pour le développement du microcrédit

Pour les années à venir, le gouvernement marocain prévoit d’optimiser la croissance des TPE en adoptant certaines mesures visant à développer la microfinance qui devrait être une source de crédit accessible à l’ensemble des petites structures. Ce qui, par la même occasion, devrait contribuer à la relance de l’économie.

Dans cette optique, de nouvelles dispositions relatives au projet de loi de Finances (PLF) 2019 a été mises en place par l’exécutif en novembre dernier et approuvées par la Commission des finances de la Chambre des conseillers un mois après.

Ainsi, depuis la rentrée 2019, le montant des emprunts destinés aux TPE qui a été longtemps plafonné à 50 000 dirhams a été élevé à 150 000 dirhams dans le but de répondre aux attentes des entrepreneurs. L’objectif principal serait alors, de rehausser d’environ 31% le nombre des adhérents aux AMC (associations de microcrédit). Soit au total, 21 600 opérateurs supplémentaires.

Et afin d’en assurer la portée, ce dispositif s’accompagne également d’un nouveau mécanisme de garantie qui s’harmonisera parfaitement au profil des microentreprises.

Archives

Et vous, quels taux pour votre projet prenez rdv pour
une simulation personnalisée

Meilleur taux du marché fixe

4,30 % sur
15 ans
Taux excellent - Juin 2018, selon profil et projet

Agence Meilleurtaux à Casablanca

05 22 43 00 07
192 Boulevard Zerktouni
Angle rue Moussa Ibnou Noussair
20060 Casablanca
Du lundi au vendredi de 9h à 19h
Le samedi de 10h à 13h
Simulez

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

back top