Left Menu
Partager : 

2018 était une saison particulièrement fructueuse pour l’activité marocaine du capital investissement

2018 saison particulierement fructeuse activite marocaine capital investissement

L’Association marocaine des investisseurs en capital (AMIC) a récemment publié son rapport concernant la profession du capital investissement au Maroc pour la saison 2018. Il en ressort que cette activité a été particulièrement fructueuse si l’on tient compte de l’importance des fonds collectés qui ont atteint un niveau historiquement élevé.

Au Maroc, l’AMIC est l’unique organisme chargé de promouvoir, de représenter et de fédérer la profession du capital investissement sur l’ensemble du territoire et auprès des pouvoirs publics, des entrepreneurs ainsi que les investisseurs institutionnels.

Ce qui fait que cette association est la mieux placée pour établir un rapport sur l’état de santé de cette activité. Dans ce sens, elle a fait d’ailleurs savoir que depuis sa création en 2000 jusqu’à l’horizon 2018, elle a pu constater que ce métier a cumulé 19,6 milliards de dirhams en matière de fonds collectés.

Elle tenait également à souligner que sur cette longue période, l’année dernière a été marquée par une forte croissance pour permettre au système de lever 1,681 milliards de dirhams qu’Adil Rzal, le président d’AMIC a qualifié de record historique.

Les fonds transrégionaux mènent la danse

À travers son rapport publié en avril dernier, l’AMIC a fait savoir qu’en 2018, le métier du capital investissement a collecté 363 millions de dirhams de plus que la saison précédente qui était de 1,318 milliard de dirhams pour établir un niveau historiquement élevé de 1,681 milliard de dirhams. Et d’après Adil Rzal :

« Il est question de nouveaux fonds notamment « les fonds Innov Invest » qui concernent l’initiative d’amorçage de la Caisse centrale de garantie (CCG) ».

Adil Rzal

Aussi, force est de constater que les fonds transrégionaux y sont pour beaucoup en contribuant à hauteur de 1,173 milliard de dirhams si la part des investisseurs marocains était soutenue à 508 millions de dirhams. D’ailleurs, l’association tenait à préciser que ces acteurs étrangers ont mené la danse depuis 2012 avec une participation élevée à 77%.

Un levier pour l’entrepreneuriat

L’investissement au Maroc figure parmi les priorités des membres de l’AMIC qui se veut être un levier pour l’entrepreneuriat. Pour preuve, ils ont investi 760 millions de dirhams dans le secteur en 2018 et a injecté 7,4 milliards de dirhams au profit de 200 entreprises depuis l’année 2000.

Cependant, il faut préciser qu’au cours de ces 18 dernières années, près de 4 milliards de dirhams ont été désinvestis (312 millions de dirhams en 2018) pour différentes raisons.

Ce qui n’empêche pourtant pas l’association de se projeter dans l’avenir et de continuer de soutenir les entrepreneurs en 2019 en investissant 38% des sommes collectées qui devraient s’élever à 22% sur cette période. Mais cette fois, elle compte accorder la priorité aux structures en phase de lancement pour ensuite étendre la portée de ses placements à d’autres segments comme l’agroalimentaire ou les nouvelles technologies.

Et vous, quels taux pour votre projet prenez rdv pour
une simulation personnalisée

Meilleur taux du marché fixe

4,30 % sur
15 ans
Taux excellent - Juin 2018, selon profil et projet

Agence Meilleurtaux à Casablanca

05 22 43 00 07
192 Boulevard Zerktouni
Angle rue Moussa Ibnou Noussair
20060 Casablanca
Du lundi au vendredi de 9h à 19h
Le samedi de 10h à 13h
Simulez

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

back top