Left Menu
Partager : 

Crédit du Maroc affiche un premier trimestre encourageant

Credit du maroc trimestre encourageant

Pour Crédit du Maroc, 2019 semble se présenter sous de bons augures si l’on tient compte de son bilan sur les trois premiers mois de cette année. Il se trouve en effet que les différents indicateurs de croissance de cette filiale marocaine de Crédit Agricole France ont tous viré au vert durant cette période.

Produit net bancaire consolidé, résultat net part du groupe à la hausse, baisse du coût du risque… tout semble indiquer que 2019 démarre bien pour Crédit du Maroc. C’est du moins, ce qu’a fait savoir cette banque lors de la publication de son bilan du premier trimestre.

Et il faut dire que les résultats ont été encourageants sur tous les plans si l’on se réfère à la croissance de ses activités commerciales ainsi que de ses ressources globales.

À noter que l’enseigne a profité de cette occasion pour annoncer la démission d’Agnès Coulomb, membre du Directoire en charge du pôle financement, qui est appelé à exercer de nouvelles fonctions auprès de Crédit Agricole.

Activités commerciales et ressources globales en excellente santé

En publiant son premier rapport pour cette année, Crédit du Maroc a fait savoir que ses activités commerciales ainsi que ses ressources globales sont en excellente santé.

Du côté de ses offres de crédit par exemple, la croissance était au rendez-vous au premier trimestre par rapport en 2018 sur la même période en affichant une progression de :

  • 14% pour les prêts à la consommation ;
  • 5,7% pour les crédits habitats.

En glissement annuel, l’encours des créances a atteint 40,5 milliards de dirhams à fin mars dernier pour enregistrer une progression de 9%.

Ses sources de revenus ont également emprunté cette voie à travers un accroissement de 6,3% pour un solde comptable de 51,8 milliards de dirhams. Soit, une performance qui se traduit par un rebond de :

  • 5,1% pour les comptes à vue ;
  • 21,2% pour les épargnes hors bilan ;
  • 31,7% pour l’assurance-vie ;
  • 15,5% pour les OPCVM.

Les indicateurs au vert

Il va sans dire qu’avec des activités et des ressources florissantes, les indicateurs de croissance de Crédit du Maroc ont viré au vert durant les trois premiers de cette année ne serait-ce que d’énumérer son RNPG qui a atteint les 125 millions de dirhams suite à une hausse de 8,6%. En notant que la baisse significative de 26,7% à 77,5 millions de dirhams du coût du risque y a beaucoup contribué.

L’on peut également noter l’accroissement de 2,4% de son produit net brut pour le consolider à hauteur de 600,4 millions de dirhams, grâce à la progression de :

  • 2,4% à 450,1 millions de dirhams la marge d’intérêt ;
  • 6,8% à 122,6 millions de dirhams la marge sur commissions.

S’ajoutant à cela, la performance de son résultat d’exploitation dont le coefficient a été ramené à 49,5% à fin mars 2019 contre 50,6% en 2018 sur la même période. Ce qui a permis à CDM de stabiliser ses charges à 0,2% pour permettre à ce segment de s’améliorer de 4,6% pour un montant de 303 millions de dirhams.

Et vous, quels taux pour votre projet prenez rdv pour
une simulation personnalisée

Meilleur taux du marché fixe

4,30 % sur
15 ans
Taux excellent - Juin 2018, selon profil et projet

Agence Meilleurtaux à Casablanca

05 22 43 00 07
192 Boulevard Zerktouni
Angle rue Moussa Ibnou Noussair
20060 Casablanca
Du lundi au vendredi de 9h à 19h
Le samedi de 10h à 13h
Simulez

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

back top