Left Menu
Partager : 

Le Maroc peut s’appuyer sur la flexibilisation du dirham pour soutenir sa croissance économique

Flexibilisation dirham soutien croissance economique

Dans le cadre des réformes de libéralisation du marché recommandé par le FMI (Fonds monétaire international), le gouvernement marocain a procédé, l’an dernier, à la mise en place d’un régime de change plus flexible. Et afin d’en déterminer la portée, les analystes de Crédit Agricole du Maroc ont concentré leur enquête sur le sujet.

Après une année de transition, un bilan est enfin disponible en ce qui concerne la flexibilisation du dirham. La filiale marocaine de Crédit Agricole s’est en effet chargée et a récemment rendu publique les résultats de ses investigations.

Il en ressort que cette initiative a été plutôt efficace puisque malgré sa flexibilité, la monnaie nationale demeure solide et stable et que les risques de volatilité tant appréhendée n’ont pas eu raison d’être.

En creusant plus profondément, cet organisme est également parvenu à déceler certaines menaces qui planent sur le système si le Maroc venait à suivre les nouvelles recommandations du FMI qui consiste à élargir la bande de fluctuation de ce mécanisme.

Un bilan encourageant

Après une année de mise en vigueur, le système flexibilisation du dirham fait part d’un bilan encourageant. C’est du moins ce qu’ont pu conclure les analystes de Groupe Crédit Agricole Maroc (GCAM) s’exprimant en ces termes :

« Le Dirham est resté quasi-stable par rapport aux principales devises internationales après l’élargissement de sa bande de fluctuation ».

Ces spécialistes soutiennent également que le Royaume serait en mesure de garder le rythme en misant sur un contrôle plus ciblé de l’inflation qui consiste à :

« Déterminer l’objectif de la hausse de l’indice des prix, sans pour autant passer par l’objectif intermédiaire d'un agrégat monétaire qui pourrait éventuellement montrer ses limites sur le moyen et long terme ».

Élargissement de la bande de fluctuation oui, mais…

Il faut dire que GCAM n’est pas le seul à féliciter le Maroc pour sa réussite quant à ses mesures visant à rendre plus souple le dirham. Le Fonds monétaire international aussi est l’un de ceux qui n’ont pas hésité à le complimenter.

D’ailleurs, cet organisme a renouvelé ses recommandations pour que le Royaume se lance dans une plus grande flexibilité du taux de change, sans plus tarder. Soit, un élargissement de la bande de fluctuation qui n’est pas sans risque selon les analystes de GCAM qui ont expliqué leurs points de vue en ces termes :

« Ceci conduirait à une surliquidité bancaire et une croissance excessive des réserves de change provoquant de plus grandes tensions inflationnistes et un accroissement des fragilités financières ».

D’autres menaces ont également été évoquées :

  • L’entrée massive des capitaux étrangers, suite à des anticipations d’une appréciation de la monnaie domestique et du différentiel des taux d’intérêt ;
  • La baisse des réserves de change du pays, suite au creusement du déficit commercial et en particulier à des importations de plus en plus incompressibles ;
  • Le décalage de l'impact de la baisse de la monnaie sur sa compétitivité à l'export qui met du temps à germer par rapport aux répercussions immédiates des prix à l'importation.

Mais en tenant compte de la solidité et de la solidité de la monnaie nationale, ces experts de chez GCAM tiennent toutefois à préciser que :

« La flexibilisation du Dirham sera le moyen le plus intéressant pour le Maroc pour accroître ses recettes en devises, booster ses exportations et faciliter l'intégration à l'économie mondiale ».
Et vous, quels taux pour votre projet prenez rdv pour
une simulation personnalisée

Meilleur taux du marché fixe

4,30 % sur
15 ans
Taux excellent - Juin 2018, selon profil et projet

Agence Meilleurtaux à Casablanca

05 22 43 00 07
192 Boulevard Zerktouni
Angle rue Moussa Ibnou Noussair
20060 Casablanca
Du lundi au vendredi de 9h à 19h
Le samedi de 10h à 13h
Simulez

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

back top