Left Menu
Partager : 

Le prix de l’immobilier au Maroc a amorcé une légère reprise au quatrième trimestre 2018

Amorcement prix immobilier maroc fin 2018

Après une longue période d’hibernation, le secteur immobilier du Maroc semble avoir repris de la couleur au quatrième trimestre de l’année dernière. Du moins en ce qui concerne les prix ainsi que les transactions qui ont amorcé une légère reprise. C’est ce qui ressort des dernières données de la Banque centrale du Royaume et de l’ANCFCC.

D’après Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC), le prix de l’immobilier au dernier trimestre de 2018 a progressé de 0,3% au niveau national. Et il semblerait que cette croissance n’a pas empêché les Marocains d’effectuer des achats puisqu’une hausse significative des transactions a également été détectée.

Selon les constats, les différentes villes du Royaume ont contribué à cet accroissement en enregistrant toutes une tendance haussière, sauf pour Casablanca. Cette capitale économique est en effet la seule à avoir affiché une stagnation du tarif durant cette période. Toutefois, la progression des ventes y était également constatée.

Une tendance haussière pour les prix

D’après BAM et l’ANCFCC, le prix immobilier du Maroc a légèrement grimpé de 0,3% au quatrième trimestre de l’année dernière pour l’ensemble du territoire. À part la capitale économique, les principales villes du Royaume ont contribué à cette prouesse en affichant une tendance haussière relativement faible. Soit :

  • 0,7% pour Rabat ;
  • 0,9% pour Tanger et Agadir ;
  • 0,8% pour Marrakech.

Aussi, force est de constater que cet accroissement a été porté par les différents segments qui ont affiché une hausse moyenne de :

  • 0,8% à 1,3% pour le résidentiel ;
  • 0,9% à 5,5% pour les terrains ;
  • 3,4% à 6,2% pour les biens à usage professionnel.

En ce qui concerne Casablanca, il faut toutefois préciser que cette stagnation des coûts a été rattrapée par une performance annuelle de 1,3% portée par une hausse respective de 1,5% et de 1,4% pour le résidentiel et les terrains si les biens à usage professionnel ont affiché une baisse de 0,9%

Les transactions ont quasiment explosé

Il faut croire que la hausse des prix au dernier trimestre de 2018 n’est pas parvenue à décourager les Marocains. Au contraire, ils ont multiplié les achats en recourant, pour la plupart des cas, à un prêt habitât après avoir effectué une simulation crédit immobilier permettant de bénéficier l’offre la plus intéressante.

Résultat, les transactions ont quasiment explosé, même à Casablanca où les ventes en grimpé de 7,2% et essentiellement portée par les résidentiels et les biens à usage professionnel. Pour les autres grandes villes, l’accroissement était également au rendez-vous. Soit :

  • 18,6% pour Marrakech porté par la vente des terrains ;
  • 9,4% pour Rabat porté par la vente des terrains et des résidentiels ;
  • 8,5% pour Tanger porté par la vente des appartements ;

En ce qui concerne la capitale du Souss, tous les segments ont contribué à la croissance significative des transactions, grâce à la progression des ventes qu’ils ont enregistrées :

  • 10,7% pour les appartements ;
  • 10,4% pour les maisons ;
  • 45% pour les villas ;
  • 1,7% pour les locaux commerciaux.
Et vous, quels taux pour votre projet prenez rdv pour
une simulation personnalisée

Meilleur taux du marché fixe

4,30 % sur
15 ans
Taux excellent - Juin 2018, selon profil et projet

Agence Meilleurtaux à Casablanca

05 22 43 00 07
192 Boulevard Zerktouni
Angle rue Moussa Ibnou Noussair
20060 Casablanca
Du lundi au vendredi de 9h à 19h
Le samedi de 10h à 13h
Simulez

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

back top